• En partant de chez nous il y avait de la brume dans la vallée 
    nous avons donc voulu faire des photos qui faisaient bien apparaître ces nuages dans les bas
    nous sommes donc allés sur les points hauts de la campagne
    mais en nous éloignant il n'y avait plus que du ciel bleu 

    Alors changeant l'APN d'épaule et croisant un néflier c'est lui qui fait l'objet de cette publication 
    Le Néflier d'Allemagne - Mespilus germanica 
    Voici 2 publications  intéressantes : c'est ICI  et  ICI   

        


          

     

          

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

    29 commentaires
  • Patate douce ornementale 
    Ci-dessous les informations habituelles que l'on trouve sur Internet

    La patate douce décorative bien que comestible n'est pas d'un grand intérêt gustatif.
    Conservation : La patate douce est très gélive, sortez le tubercule du sol par temps sec et ensoleillé et laissez le ainsi une journée. Coupez le feuillage, brossez délicatement le tubercule pour enlever l’excédent de terre et conservez le dans de la sciure ou du sable bien sec en cave hors gel.
    Multiplication : La multiplication se fait par bouturage des jeunes pousses qui apparaissent au printemps.
        

    Voici comment il a été procédé pour conserver et multiplier

     

    Après avoir été déterrés avant le gel et nettoyés 
    les tubercules ont été entreposés à l'air libre 
    dans la véranda  non chauffée 

    Début juin 
    les tubercules ont été mis
    dans des pots remplis d'eau
    avec au fond un morceau
    de charbon de bois
    pour éviter que l'eau ne croupisse  

     

       
    Les racines sont apparues très rapidement
    Pour obtenir plusieurs plants
    on coupe un morceau de tubercule avec les tiges



       
    Ces tubercules qui n'ont pas été mis dans l'eau vont être mis en terre comme cela   
       

    Ces 2 pieds de patates d'ornement redémarrent bien
    les tubercules sont restés dans le pot qui a été stocké au sec à la cave   

    Moralité : un tubercule bien au sec peut se conserver d'année en année et donner de nouvelles plantes 

             

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo!

    24 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique